YSRAEL BOILY

PHILOSOPHE

     Jeune, j’étais un fervent croyant. Je connaissais mon catéchisme par cœur, j’allais à la messe presque tous les matins et je racontais à tous mon désir de devenir prêtre pour me rapprocher de mon dieu. Presque tous les dimanches, je composais un texte racontant des passages des évangiles que je commentais. Ma famille et des amis la liaient comme un feuilleton. Au séminaire, j’interrogeais fréquemment les prêtres-enseignants au sujet de la doctrine chrétienne et j’obtenais des réponses qui ne me satisfaisaient pas. J’ai commencé à douter et à faire mes propres recherches, ce qui offensait les membres du clergé de cet établissement. Lorsqu’un ecclésiastique m’a proposé des relations sexuelles, pendant une rencontre dans sa chambre à coucher pour obtenir de l’aide spirituelle, j’ai décidé d’abandonner mon cours classique. Je me suis lancé par la suite dans la quête d’une vérité plus logique et raisonnable. L’angoisse existentielle s’est alors emparée de moi et j’ai passé des moments difficiles. Je ne pouvais trouver de sens à ma vie tant que je n’en découvrirais pas une à l’existence même. Quelle était ma raison d’être ? À quoi sert la vie ? J’ai vaqué pendant des années dans un genre de néant mental. L’analyse des religions et des philosophies ne m’a pas apporté d’éclaircissements. Je me suis tourné alors vers la science, surtout la cosmologie. En outre, j’ai sondé l’opinion de mes proches, combattu les argumentations fallacieuses des religieux et exploré les thèses de plusieurs penseurs de différentes époques pour finalement élaborer une conception rationnelle de la réalité.

     J’avais enfin établi une dialectique fondamentale et constructive révélant une vérité plus agréable et douce pour un sceptique radical et lucide comme moi. Je ne pouvais garder mes découvertes pour moi-même. J’ai toujours voulu transmettre celles-ci, surtout quand je pense à ceux qui font les mêmes démarches que moi. La souffrance découlant de cette angoisse m’est familière. Des nuits blanches à me demander ce que je fais sur cette planète. Au décès accidentel de ma conjointe qui participait à ces recherches, je me suis effondré totalement. Puis, le hasard aidant, la réalité m’est apparu dans toute sa splendeur. Et je ne me suis pas accroché à un dogme religieux ou à une philosophie existante. J’ai élaboré des outils de recherche et découvert une nouvelle approche. Je crois avoir déterré une partie de la vérité sans en avoir la certitude absolue. J’en ai construit une de toutes pièces qui s’appuie sur des déductions logiques et un raisonnement rationnel, cohérent et simple.

     Je l’ai décrite dans un roman que je présente au public. À vous de déterminer si elle est intéressante. J’ai peut-être fait fausse route, mais j’en doute.

     Mon intention n’est pas de vous convaincre, car je ne suis pas un prêcheur. Mais de vous ouvrir les yeux à l’illogisme et à l’invraisemblable des doctrines et des dogmes religieux pour ensuite décrire mes trouvailles.

     Voici mes objectifs :

  • Informer de l’incohérence et de l’aberration des dogmes religieux et de certaines philosophies.

  • Démontrer l’absurdité de la foi et de la crainte en des êtres surnaturels comme un dieu ou un diable.

  • Partager mes découvertes de la réalité.

  • Présenter le vrai sens à la vie et vaincre l’angoisse existentielle des chercheurs de la vérité.

  • Guider les aventuriers spirituels.

  • Exprimer ma passion de divulguer la vérité. Décrire les raisons qui m’ont motivé à écrire ce roman.

Je suis disponible pour répondre à vos questions

© 2023 par Médecine Chinoise. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus
PLANÈTE #11